La piazza della Signoria – Place de la Seigneurie

La piazza della Signoria est un lieu de passage obligé, le coeur de la ville donnant accès à certains des monuments majeurs de Florence.

Vous pouvez rejoindre la piazza della Signoria depuis la place du Duomo en descendant la via dei Calzaiuoli.

 

La piazza della Signoria de Florence

 

Vaste complexe thermal sous l’Empereur Hadrien puis quartier d’habitations au Moyen Age, il devint le centre politique de la ville avec la construction du palais de la Seigneurie.

 

Sur cette place, de forme irrégulière, vous trouverez :

 

 La Fontaine de Neptune qui fut construite en 1563. La statue de Neptune, extrêmement lourde fut surnommée « le gros blanc » par les Florentins. Neptune a les traits de Cosme Ier. Les naïades et les satyres de bronze qui ornent la margelle rachètent la lourdeur de l’ensemble.

 

La fontaine de Neptune sur la piazza della Signoria

 

La monumentale statue équestre en bronze du même Cosme Ier est l’œuvre de Giambologna (Jean de Bologne)

 

Statue de Cosme Ier

 

La Loggia dei lanzi – D’abord appelée loggia della Signoria fut édifiée entre 1376 et 1382 pour servir d’abri aux magistrats lors des cérémonies. Lorsqu’elle servit de quartier général aux lansquenets allemands de Cosme Ier, elle prit le nom de loggia dei lanzi. Elle est aujourd’hui un véritable musée de plein air de sculptures.

 

La loggia dei Lanzi

 

L’œuvre majeure est le Persée de Benvenuto Cellini, première œuvre en bronze coulée d’une seule pièce qui lui demanda 10 ans de travail. Les originaux des statues du piedestal sont au musée du Bargello.

 

Une autre œuvre importante est l’enlèvement des Sabines de Giambologna, taillée dans un seul bloc de marbre. Elle devait, à l’origine représenter la vieillesse, l’âge viril et la beauté féminine.

 

Pour en savoir plus sur l'histoire de Persée et Méduse.

Statue de Persée dansla loggia dei Lanzi

 

fašade du Palazzo Vecchio – Des chefs d’œuvres de la sculpture ont été érigés devant le palais, certaines revêtant  une forte signification symbolique (les originaux sont à l’abri dans divers musées de la ville).

 

La piazza della Signoria de Florence

 

Le lion héraldique de Florence

Le Marzocco – lion héraldique créé par Donatello affirme le pouvoir du peuple.

 

Le groupe de Judith et Holopherne du même artiste célébrait la chute des Médicis et l’instauration de la république de Savonarole. Le David de Michel Ange (original à la Galleria dell Academia) rendait hommage au peuple Florentin retrouvant sa liberté.

 

Hercule terrassant le géant Cacus commémorait le retour des Médicis et leur victoire sur l’ennemi.

 

The monuments of Florence